BOITES

Je collecte tous un tas d’objets pas trop gros pour qu’ils puissent tenir dans une boîte.
Je récupère ce qui me tombe sous la main, ce qu’on me donne, ce qu’on me garde… Réflexion faite je ne souhaite tant pas les conserver mais plutôt préserver ces artéfacts
dans des assemblages qui deviennent alors des « choses » à part entières.

Mes boîtes sont des fractions d’anecdotes, d’histoires, de dictons, des souvenirs
avec des objets, des décors… ce ne sont pas des récits complets mais des fractions d’impressions superposées autour d’un sujet, d’un objet ou d’une idée avec bien sur
des prédilections pour une certaine nostalgie diront certains.

Je cueille et recueille partout de dérisoires épaves, objets futiles, utiles, usés,
abandonnés, des traces pas forcément nostalgiques mais encore symboles de vie
et donc à métamorphoser d’urgence en souvenirs d’aujourd’hui.

« Il n’y a rien à comprendre, il y a tout à voir ! » dit Daniel Cordier.
Les objets dans mes boîtes sont métamorphosés par un regard différent, enfin je l’espère,
ils redeviennent libres et sont susceptibles par leurs associations d’assumer un sens énigmatique, extravagant ou drôle. Les époques, les techniques et même les cultures
se télescopent alors joyeusement ou avec gravité

 Sélection de 36 boîtes
 2000 et avant

2001 (7 boîtes)

2002 (7 boîtes)

2003 (sélection 20 boîtes)

2004 (7 boîtes)

2005 (13 boites)

2006 (9 boîtes)

2007 (16 boîtes)

2008 (9 boîtes)

2009 (10 boîtes)

2010 (9 boîtes)

2011 (10boîtes)

2011

2012 (10 boîtes)

2013 (13 boîtes)

2014 (10 boîtes)

2015 (10 boîtes)

2016 (3 boîtes)

2017 (14 boîtes)

2018 (16 boîtes)

2019 (14 boîtes)

Tweetez
Partagez
Enregistrer
Partagez7